Les diverses phases et niveaux de l'Envoûtement

 

Présentation :

Dans le premier dossier de cette rubrique (définition de l’envoûtement), on a expliqué avec précision la définition exacte de ce fléau; mais malgré cela, on est loin d’arriver à une conclusion finale de ce sujet car notre  sujet (l’envoûtement) est  très vaste ! Il faut l’abordé étape par étape afin d’avoir une compréhension typique de ce phénomène. La définition d’un mot donne généralement son sens littéraire et pas plus que cela. Mais si on veut expliquer sa nature et son sens occulte, on peut dans ce cas écrire tout un livre.

Dans ce dossier, on va non seulement traiter l’envoûtement dans le sens proprement occulte c’est-à-dire expliquer ses bases et ses domaines d’influences ; mais on va s’efforcé de comprendre ses phases, ses niveaux et la technique relative à la réalisation d’un envoûtement suivant les normes requises. Bien sur, la compréhension des principes liés à ce fléau ésotérique va nous permettre de faire la différence entre une personne vraiment envoûtée et une personne qui ne l’est pas. Le but requis est de vous aider à éviter les pièges des charlatans qui pour des raisons purement commerciales expliquent n’importe quels problèmes comme relevant d’un envoûtement alors qu’en vérité il ne l’est pas.

Bien sur l’envoûtement bénéfique ne sera pas pris en considération ici pour la simple raison qu’il n’est pas négatif et il ne représente aucun danger physique ou matériel sur la personne envoûtée ! J’ai déjà dis qu’un rituel d’amour réalisé afin d’accroitre les sentiments de deux personnes est en réalité un envoûtement mais vraiment bénéfique et ces deux personnes malgré qu’ils soient sous l’influence d’un enchantement, leurs vies corporelles reste intouchables ! C’est uniquement leurs âmes qui sont liées par un sort béni et même avec le temps il n’y a aucuns dommages qui leurs seront infligés.

La différence entre l’envoûtement bénéfique et l’envoûtement maléfique se cache ici, c’est-à-dire l’envoûtement maléfique est de plus en plus négatif et destructeur, la victime du mal devient avec le passage du temps plus influencée par ce sort et arrive avec le temps à un stade où la guérison est soit très dure soit impossible à faire.

Il est a noté qu’une partie bien minime des envoûtements maléfiques est automatiquement remédiable, c’est-à-dire qu’il y a des envoûtements dont les influences négatives prennent fin après un temps bien précis, dans ce cas, c’est le mage qui a définit la durée d’influence de cet envoûtement pour ne pas arriver à une fin mortelle sur la personne envoûtée. Cette technique est très répandue en Afrique du nord, mais ce n’est pas le cas de tous les mages !

Il existe aussi d’autres envoûtements classés comme mortels : une fois le sort jeté, il n’est plus possible de le désenvoûté. Il existe aussi des envoûtements maléfiques dont le seul moyen de mettre fin à leurs influences est de transférer la charge négative de la personne envoûtée à une autre personne. Dans ce dossier on va étudier l’intégralité de ces envoûtements. Le présent dossier sera un peu long, mais il est impératif pour vous tous de le lire attentivement.

 

Sommaire : Envoûtements

 

 

Les principes de base d’un envoûtement maléfique :

L’envoûtement maléfique est un rituel réalisé pour porter atteinte et à la destruction d’une personne ou de plusieurs personnes en même temps, je dis bien une ou plusieurs personnes en même temps puisque tout dépend de la nature du sort jeté ; par exemple on peut jeter un sort pour que telle personne devienne avec le temps totalement folle ! Dans ce cas, le sort s’abat sur une seule victime, mais on peut aussi jeter le même sort sur plusieurs victimes à la fois. Les sorts maléfiques jetés pour séparer un couple peuvent se faire sur l’un ou les deux partenaires à la fois, mais le résultat dans les deux cas est toujours foudroyant ;  le principe ici est de créer une charge négative et la concentrée sur l’envoûté pour arriver au but requis.  Je ne peux vous donné un exemple ici car tout dépend du but à réaliser sur la personne envoûtée mais malgré cela, je peux citer quelques exemples d’envoûtements maléfiques très répandus :

 

01- Il existe des sorts pour qu’une personne devienne avec le temps totalement folle.

02- Il existe des sorts pour séparer des couples et jeter la haine et le désaccord entre eux.

03- Il existe des sorts pour obliger une personne ou une famille à quitter leur demeure.

04- Il existe des sorts pour qu’un commerce perde totalement sa prospérité.

05- Il existe des sorts pour jeter des maladies physiques et psychiques telles que la fièvre, la peste, le trachome...

 

La liste des sorts maléfiques est très longue, mais j’ai seulement cité quelques exemples pour que vous puissiez  avoir une idée sur l’ampleur de ce fléau.

 

Une fois la victime choisie, et le but du sort déterminé, le mage passe à la deuxième étape dans l’accomplissement de son acte maudit : il doit maintenant choisir le moment idéal pour la réalisation de son rituel, généralement  les sorts maléfiques sont réalisée entre le 15éme et 28éme jours du mois lunaire, je dis bien le mois lunaire et non le mois solaire, la magie est étroitement liée à la Lune, les anciens initiés ont divisé le mois lunaire en trois périodes comme suit:

01- Du 1ér au 10éme jour du mois lunaire pour la réalisation des actes bénéfiques (donc pas de magie maudite dans cette période)

02-  Du 10éme au 20éme jour du mois lunaire pour des actes de guérisons tels que les désenvoûtements.

03-  Du 20éme au 28éme jour du mois lunaire pour la magie noire et tout ce qui est maléfique dans son but.

Une fois le moment approprié choisi suivant la technique que je vais vous expliqué ultérieurement, le mage doit préparer le matériel magique pour l’accomplissement du sort.

 

Suite